Accueil » Rejoignez-nous ! » Effectifs du groupe » Les hommes et les femmes

Les hommes et les femmes

Pour Onet, la mixité, la diversité et l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes constituent des facteurs d’efficacité, de cohésion sociale sources de progrès dans l’entreprise. Nous sommes attachés au principe d’égalité de traitement entre toutes les femmes et tous les hommes tout au long de la vie professionnelle.

31/12/2019

 

Au total, nos effectifs comptent 60% de femmes, mais cette répartition est très variable en fonction des métiers.

Depuis novembre 2006, l’entreprise est signataire de la Charte Diversité, un texte d’engagement qui condamne les discriminations dans le domaine de l’emploi et œuvre en faveur de la diversité. L’entreprise est particulièrement engagée dans la promotion de la diversité, la mixité et, par la même, à lutter contre les discriminations.

 

L’ensemble de nos process de recrutement vise à exclure toute discrimination. Nos recrutements se basent uniquement sur des critères de compétences, d’expérience professionnelle, de qualifications, de la nature des diplômes et de potentiel d’évolution des candidats. Les principaux acteurs du recrutement au sein de notre entreprise sont formés afin de mieux appréhender la diversité, de mieux connaître la législation et de prendre conscience de la force des stéréotypes pour lutter contre toutes les formes de discriminations. Un référent recrutement formé est d’ailleurs affilié à chacune de nos agences. Pour ce faire, nos managers disposent d’un accompagnement en ingénierie sociale afin de prévenir le risque discriminatoire. Notre Université Onet dispense différentes formations pour recruter responsable, et accompagner les managers en vue d’accroître le niveau de qualification des femmes et des hommes de l’entreprise, développer leur employabilité et valoriser leur parcours professionnel.

 

En 2012, Onet a créé un livret de la parentalité qui a pour vocation d’informer les futurs parents sur la législation en vigueur, leurs droits et d’éventuelles aides. Le but de ce livret est d’accompagner les pères et mères dans l’équilibre de leur rythme de vie pour une meilleure articulation entre la vie personnelle et la vie professionnelle de nos salariés. Onet a, par exemple, convenu de porter le nombre de journée d’absence pour enfant hospitalisé d’une à deux journées par année civile pour la plupart de nos collaborateurs.

Le 9 janvier 2019 est paru le décret relatif aux modalités d’application et de calcul de l’index égalité femmes-hommes. Chaque année, les entreprises doivent publier la note de leur index. Une note établie sur 100 points, calculée à partir de 4 à 5 indicateurs (écart de rémunération femmes-hommes, écart de répartition des augmentations individuelles, écart de répartition des promotions, nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité, nombre de personnes du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations).

 

L’obligation de publication de la note de l’index égalité femmes-hommes concerne les entreprises d’au moins 50 salariés au 1er mars 2020.

 

 

Pour en savoir plus sur l’index : 

 

 

Sur l’année civile 2019, les notations recueillies pour nos sociétés concernées, s’élèvent à :

 

Sociétés

Index année 2020

(sur 100 points)

H. Reinier 84
Onet Technologies TI 89
Onet Services 84
Main Sécurité 79
ONEPI non calculable*
Assistance Services 93
Onet Services Antilles 94
Onet Technologies CN 87
Onet Logistique 79
Réseau Services Onet 84
Onet Accueil 75
Onet Parcs de loisirs 83
Onet Technologies ND Non calculable*
Telem   84
Onet Propreté Transport urbain Île-de-France 75
Onet Hôtellerie de Loisir 77
SAFEN Aerolog Non calculable*
Hotel Service Non calculable*
H.Air 64
Prodim Non calculable*
Onet Services Industrie Non calculable*
Prohygiene 100
Sinteo 76

 

*Pour ces sociétés, l’index n’est pas calculable car conformément aux dispositions légales, aucune augmentation, promotion ou retour de congé maternité ne sont intervenus pendant la période de référence ou parce que l’indicateur d'écart de rémunération porte sur des effectifs de groupe inférieurs à 40 % de l'effectif de l'entreprise.

Dès lors que le nombre de points pouvant être obtenus au total par l’entreprise avant application de la règle de proportionnalité, est inférieur à 75, l’index est incalculable.